Finie la naturalisation

Il semble qu’il n’y aurait pas de meilleures solutions aux problèmes d’immigration, racisme, terrorisme et autres divers cas de troubles sociaux dans les pays de l’occident que s’ils mettaient fin a leur fameuse pratique de naturalisation des immigrés y compris leurs descendants.

Le conflit politique au Cameroun

À part les tueries et toute autre forme de violence que je condamne d’ailleurs, le conflit politique au Cameroun semble être le seul cas au monde où la lutte pour la séparation semble être justifiée.

D’aucun dirait qu’à cause de ses structures politiques quelque peu complexes, le conflit politique entre les séparatistes anglophones et le gouvernement camerounais ne puissent pas être résolu à l’amiable. Je ne vois pas de raison pour les deux parties d’en venir aux armes pour résoudre ce problème de deux langues officiels dans une nation. Si ce n’est que pour cette raison, c’est un problème qui concerne tous les camerounais et non pas les anglophones seulement. Alors faut-il qu’ils attendent que la communauté internationale ou une quelconque autorité de l’extérieur viennent leur imposer une solution pendant qu’ils s’entretuent ? Tant qu’il existera deux langues au Cameroun cette crise réelle risque de perdurer jusqu’à ce qu’un jour les populations acceptent qu’il n’y aura pas mieux que d’accepter la solution de deux nations. Pourquoi donc ne pas le faire maintenant pour épargner des vies humaines sinon tout le Cameroun de ce malaise ?